Lien et responsabilité. Essai d’une typologie

Casser le lien, reprenant ainsi en partie le titre donné par Owni à mon billet [27 ] sur le  litige qui oppose  Le Bien Public à dijOnscOre, serait fâcheux. Si j’ai immédiatement été alertée par cette question, c’est qu’elle m’intrigue depuis longtemps et  je n’ai pu manquer de prendre à nouveau connaissance de ce que j’avais pu écrire, il y a  plusieurs années, lorsque j’avais tenté de faire le point sur ce sujet.

«Lier ou ne pas lier» [1]. Pour un usage responsable de l’hyperlien

Intervention faite lors du Congrès de l’IFLA, à Berlin, en 2003 (reproduit avec l’autorisation de Sjoerd Koopman). 
Consulter le texte sur le site de l’IFLA

L’hyperlien est une composante essentielle du web. Il permet d’associer des informations supplémentaires et procure une valeur ajoutée. Mais comme le démontrent les divers procès dont il a fait l’objet, il pourrait impliquer aussi des responsabilités supplémentaires. Si, au départ, les liens permettaient un enrichissement réciproque des sites web, ils soulèvent effectivement aujourd’hui plusieurs problèmes juridiques. D’autres dérives, plus proches de l’absence de respect des règles déontologiques peuvent également être envisagées.

L’objet de cette intervention est de dresser une typologie des responsabilités liées à l’usage de l’hyperlien afin de savoir comment les réduire, mais en gardant en mémoire le principe fondamental que représente la liberté de circulation de l’information.

UNE TYPOLOGIE DES HYPERLIENS

Pour évaluer les atteintes plus ou moins importantes à divers droits provenant de l’usage d’un hyperlien, une typologie de celui-ci a été proposée. On distingue généralement quatre types de liens :

  • le lien simple qui renvoie à la page d’accueil du site ciblé ;
  • le lien profond qui donne accès à une page secondaire d’un autre site ;
  • le cadrage (framing) [2] qui permet d’importer une page web d’un autre site dans son site par une fenêtre et de donner l’illusion que l’on est resté dans le site qui a établi le lien ;
  • le lien d’insertion (in line linking) [2] qui permet d’insérer automatiquement dans la page de son site certains éléments extraits d’un autre site.

Schématiquement, comme le paragraphe suivant démontrer, on peut établir le constat suivant : la responsabilité s’accroît en fonction du caractère automatique et/ou profond du lien, du degré d’intégration des contenus de sites extérieurs, de la nature commerciale des sites.


UNE TYPOLOGIE DES RESPONSABILITÉS

A priori une totale liberté devrait être accordée en matière d’hyperlien. Le réseau Internet est d’ailleurs construit sur cette faculté. Mais si la nétiquette [3], charte déontologique de l’Internet, recommandait de solliciter l’autorisation de l’administrateur du site référencé, cette règle devenue irréaliste, est rarement respectée. Or, établir une référence par un hyperlien n’est pas neutre. Si dans la majorité des cas elle est appréciée, elle pourrait être abusive, voire illicite, comme tendraient à le prouver plusieurs procès.

Les textes

Peu de textes abordent expressément la responsabilité du fait de l’hyperlien. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Le Digital Millenium Copyright Act (USA, 1998). Cette loi a prévu des règles applicables au fournisseur d’un lien hypertexte, mais en les limitant aux actes portant atteinte au copyright. Le fournisseur est exonéré de toute responsabilité lorsqu’il ne sait pas que l’information à laquelle il renvoie par un hyperlien porte atteinte au droit d’auteur, lorsqu’il retire rapidement le lien dès lors qu’il est informé du caractère illicite des informations auxquelles il renvoie et lorsqu’il ne perçoit pas de rémunération provenant directement de cette activité illicite.
  • Le protocole additionnel de la Convention européenne sur la cybercriminalité sur l’incrimination d’actes de nature raciste et xénophobe commis par le biais de systèmes informatiques (Conseil de l’Europe, 2003) [4]. Ce texte sanctionne la diffusion intentionnelle de matériel raciste et xénophobe en ligne pour qu’il soit utilisé par autrui. Il est précisé que la diffusion en ligne englobe également la création ou la compilation d’hyperliens visant à faciliter l’accès à ce matériel.
  • Les directives des institutions européennes n’abordent pas expressément la fourniture d’hyperliens. Si la directive européenne sur le commerce électronique, qui concerne quinze pays européens, ne contient, pour l’instant, aucune clause sur la responsabilité liée à l’hyperlien, en revanche, la Commission européenne avait annoncé qu’un rapport sur ce point serait publié en juillet 2003. D’autre part, un considérant de la directive sur l’harmonisation du droit d’auteur indique qu’un intermédiaire qui transmet sur le réseau une contrefaçon peut être poursuivi en justice. Ainsi, même si le fournisseur d’hyperliens n’est pas mentionné, les actes illicites qui pourraient être commis par ce dernier pourraient bien être sanctionnés, à l’image de ce qui est prévu par le DMCA.

En l’absence de règles spécifiques, les juges prennent alors appui sur d’autres textes, comme ceux qui sanctionnent la concurrence déloyale et le parasitisme, les atteintes aux droits de la propriété intellectuelle ou aux droits de la personnalité pour condamner des usages abusifs ou illicites de l’hyperlien.

Une typologie des infractions

De manière un peu arbitraire, l’accent sera mis sur cinq types de risques qui seront illustrés par quelques procès, choisis à titre d’exemple. Ont été retenus :
1. l’atteinte aux droits de la propriété intellectuelle,
2. la concurrence déloyale, les actes parasitaires,
3. l’atteinte aux droits de la personnalité,
4. la diffusion d’informations interdites,
5. l’atteinte aux droits moraux.

1. L’atteinte aux droits de la propriété intellectuelle

  • La copie d’une marque

La copie de l’adresse d’un site web, par l’indication de son url, semble admise. Ce qui pourrait poser problème, en revanche, c’est la reprise de divers signes appartenant à l’entreprise, comme la marque, le logo ou un slogan. Mais l’usage d’une marque dans un but d’information et a fortiori dans un contexte non commercial ne relève pas d’une violation du droit du titulaire de la marque. Pour qu’il y ait une condamnation à ce titre, il faudrait que ces éléments soient repris par une société concurrente dans l’unique objectif de se procurer un avantage économique direct ou indirect.

En France, la station de radio Europe 2 a été condamnée pour voir donné volontairement accès à un site qui dénigrait son concurrent NRJ. Le pointeur du lien reproduisait, de manière détournée, la marque de la station NRJ pour s’en moquer. Le droit de parodie, reconnu en France, n’a pas pu, dans ce cas, être retenu (NRJ SA c/ Sté Europe 2 Communication, 2001) [5].

Aux États-Unis, Total News pointait des liens qui cachaient les adresses (url) des sites concurrents liés et leurs logos. Dans la transaction qui a mis fin à ce litige, il a été demandé à Total News d’utiliser des liens simples, accompagnés des noms des sociétés qui avaient agi en justice mais sans reproduire leurs logos (Washington Post c/ Total News, 1997) [6].

L’utilisation d’une marque dans une balise méta pour détourner des clients sur son propre site sera également condamnée.

C’est ce qu’avait fait une société d’avocats aux États-Unis (Oppendahl & Larson c/ Advanced Concepts, 1997)[7].

En revanche, un tribunal américain a reconnu l’usage sur Internet du nom commercial, de la marque, du cachet officiel ou légal ou de tout sigle protégé par le droit d’auteur, lorsqu’il est repris à des fins non commerciales (American Civil Liberties Union c/ Miller, 1999)[8], une précision que l’on peut appliquer à d’autres législations.

  • La copie d’une œuvre protégée

Dans certains cas, c’est le lien lui-même qui est sanctionné au titre du droit d’auteur.

Ainsi, au Royaume-Uni, la reprise dans les pages web d’un journal des titres des d’articles publiés par un concurrent par des liens profonds ont été sanctionnés sur le fondement de la loi sur le copyright. Il est vrai que ces liens profonds permettaient aussi de détourner le bandeau publicitaire qui figurait sur le site lié (Shetland Times c/ Shetland News, 1999)[9].

Aux Etats-Unis, un moteur de recherche a été sanctionné pour avoir utilisé comme pointeur des versions réduites des images correspondant au mot introduit dans le moteur de recherche. Il n’a pas été possible de se prévaloir d’une exception au titre de « fair use » pour la présentation de ces vignettes par une technique de cadrage (framing) (Kelly c/ Arriba , 2002)[10].

Mais le lien peut être aussi interdit lorsqu’il donne accès à un contenu reproduisant de manière illicite une oeuvre protégée (texte, image, son,…).

En Belgique, un étudiant qui avait établi des liens vers des sites contenant des reproductions d’enregistrements musicaux placés sans l’autorisation des producteurs a été condamné. On a sanctionné la volonté manifeste de promotion de la copie illégale (IFPI v/ Beckers , 1999) [11].

Aux Etats-Unis, un tribunal a enjoint une association sans but lucratif de cesser de poster sur son site des courriers électroniques indiquant les sites où figuraient des copies pirates d’un ouvrage protégé par le droit d’auteur. La mise en ligne des adresses de ces sites pirates constituait un acte de complicité de contrefaçon (Mormon Church c/ Utah Lighthouse Ministry, 1999) [12].

En revanche, aux Etats-Unis, dans des procès concernant des sites qui offraient des liens vers un programme qui donnait le code source d’un logiciel de décryptage pour la protection de DVD, des solutions contradictoires ont été rendues.

La Cour supérieure de Californie a refusé d’interdire ces liens le 20 janvier 2000 (DVD CCA c/ Mc Laughlin 2000) 13 et le district Sud de New- York les a interdits le 17 août 2000.

En Espagne, un juge a rejeté la plainte déposée contre le responsable d’un site qui réalisait des liens vers des pages qui détournaient les signaux de télévision. Mais ce cas est un peu douteux puisque le rejet s’explique plutôt parce qu’aucune preuve du caractère illicite de ces liens n’avait pu être apportée (plusieurs chaînes de télévision espagnoles c/ titulaire du site ajoderse.com 2003)[14].

On le voit, c’est la volonté de frauder et la présomption de mauvaise foi qui sont condamnées, mais lorsqu’elles peuvent être prouvées.

  • La copie des éléments d’une base de données

Un site web peut représenter une base de donnés Or, le producteur d’une base de données est protégé en Europe par un droit spécifique si, pour la créer, il peut prouver qu’il a investi de manière importante. Il peut alors s’opposer à toutes les formes d’utilisations substantielles de celle-ci.

Ainsi, en France, la société Cadremploi qui reprochait à la société Keljob de référencer par des liens profonds ses offres d’emploi a obtenu sa condamnation, non pour ses liens profonds, mais pour avoir extrait de manière substantielle des éléments d’une base de données (Keljob c/ Cadremploi, 2001) [15].

Aux Pays-Bas, une société exploitait l’annuaire téléphonique de l’opérateur de télécommunication néerlandais KPN. Elle a été condamnée pour réutilisation de manière répétée et systématique de parties non substantielles d’une base de données et parce cette exploitation diminuait les revenus de la location des espaces publicitaires de KPN (KPN c/ XSO, 2000)[16].

2. Une concurrence déloyale

La concurrence déloyale permet de sanctionner le fait de s’approprier le contenu d’un site tiers en utilisant des liens faisant croire à l’internaute qu’il reste sur le même site. Cette appropriation illicite du travail d’autrui constitue un acte parasitaire.

En France, toujours dans le procès opposant Keljob à Cadremploi, l’insertion de liens profonds a été assimilée à un acte de concurrence déloyale puisque l’identité du site visé a été masquée par la technique du « framing », laissant croire à l’internaute qu’il n’avait pas quitté le site d’origine (Keljob c/Cadremploi 2001) [15].

En revanche, toujours en France, une entreprise qui pointait également des liens profonds mais en laissant apparaître l’url originelle et un bandeau indiquant la source de l’annonce, n’a pas été condamnée car il a été jugé que ces pratiques ne violaient aucun droit de propriété intellectuelle, ne constituaient pas des actes de concurrence déloyale et ne donnaient pas une image négative du site cible (Stepstone France c/ Ofir France, 2000)[17].

Au Danemark, une société a été sanctionnée au titre du droit d’auteur et de la loi sur le commerce pour pratique abusive consistant à établir, dans un but commercial, des liens profonds de manière systématique vers les articles de plusieurs sites de quotidiens en ligne. Elle avait en outre refusé de négocier un compromis (Danish Newspaper Publisher’s Association c/ Newbooster, 2002) [18].

Une simple mention de l’adresse d’un site peut suffire, comme dans ce procès qui, aux États-Unis, a opposé les revendeurs au détail de CD à Sony qui avait mentionné sur les CD qui leur avaient été livrés les adresses web des sites de Sony où les consommateurs pouvaient acheter en ligne ces mêmes produits (Nat. Association of Recording Merchandiser c/ Sony Music Entertainment,
2000) [19].

Mais la concurrence déloyale peut avoir d’autres fondements, comme le prouvent les exemples suivants.

L’atteinte au bon fonctionnement du service du site lié.

Ainsi, aux États-Unis, une société qui avait conçu un système d’agrégation de contenus web a été condamnée à stopper son téléchargement massif des données. Le système ralentissait le temps de chargement des pages de la société sur le site de laquelle les liens étaient établis. En outre, toutes les barrières techniques avaient été détournées (American Airlines c/ Farechase, 2003)[20].

La baisse d’audience, comme pour ces liens profonds installés par Microsoft sur le site de Ticketmaster pour proposer de réserver des places de spectacles, ce qui a fait chuter le nombre visiteurs sur ce site et avait eu des conséquences vis-à-vis de ses annonceurs. Microsoft avait accepté ensuite de ne proposer qu’un lien vers la page d’accueil (Ticketmaster c/ Microsoft, 1997)[21].

La dévalorisation d’un produit ou d’un service concurrent, ce qui permet de reprendre l’exemple qui a opposé NRJ à Europe 2 puisque la station Europe 2 a également été condamnée pour concurrence déloyale pour avoir utilisé délibérément un lien vers un contenu dénigrant (Europe 2 c/ NRJ, 2002  )[5].

3. L’atteinte aux droits de la personnalité

Des liens hypertextes peuvent participer à la propagation de propos diffamatoires sur une personne. Aux USA, il est vrai que le premier amendement permet de contester une atteinte à la liberté d’expression mais la diffamation, l’obscénité ou le danger pour la sécurité nationale n’y sont pas autorisés. Dans d’autres pays, diverses lois ont été promulguées pour canaliser ce type de dérive.

En ce qui concerne l’atteinte à l’honneur, la diffamation, le dénigrement, on peut citer ce procès qui a eu lieu en Allemagne. Il a sanctionné un site qui avait établi des liens vers des articles diffamatoires sur une personne. Le juge a rappelé qu’un équilibre devait être respecté entre la liberté d’expression et la protection de la personnalité. Il a rappelé aussi qu’il était important de garder une certaine neutralité par rapport au contenu avec lequel l’on établit des liens (Steinhöfel c/ Best, 1998 )[22].

Des liens vers des sites d’images prohibées peuvent également être sanctionnés, même s’il est plus difficile de trancher, comme le démontre l’exemple que l’on a repris mais qui a été contesté.

Il s’agit d’un artiste qui a été condamné pour avoir mis un lien dans un courrier électronique non sollicité vers un site d’images morbides. Outre la notion très subjective du danger présenté par ces images, on a reproché au juge d’avoir confondu un site web (ouvert) et un courrier électronique qui est une correspondance confidentielle. L’un des arguments avancé était que les images pouvaient être vues par un mineur, ce qui est sanctionné par la loi française. L’expéditeur a été condamné bien qu’il s’agisse d’une référence et non de l’apologie du site incriminé (B. Richard c/ X. , 2003)[23]. Ce qui a été sanctionné aussi, c’est le caractère non sollicité du message envoyé et le refus de l’expéditeur d’y renoncer.

Mais l’atteinte à la personnalité peut résider dans une simple association abusive, voire malintentionnée.

On citera ainsi le cas d’une mère qui avait créé une page web à la mémoire deson enfant disparu, qui avait constaté ensuite que celle-ci était liée à un siteintitulé « Babes on the Net », dont le thème était totalement étranger [24].

Ce sont des cas qu’il méritait d’évoquer. La simple citation d’un article diffamatoire ne pourrait pas, en tant que telle, être condamnée. Ce serait disproportionné au but visé. En revanche, il est important de retenir que les liens doivent être établis dans un contexte donné, de la manière la plus neutre possible.
4. La diffusion d’informations interdites

La notion d’interdit varie selon les législations.

Ainsi Pays-Bas. Un lien qui pointait vers la page d’accueil d’un site qui contenait des articles expliquant comment bloquer un convoi de transports de déchets nucléaires a été condamné ( 2002).

En France, la diffusion de sondages d’opinion en période préélectorale était interdite. Mais le journal Libération n’a pas été condamné pour avoir établi des liens vers un site web californien où figuraient ces informations. Le juge avait précisé que la publication était différente d’une simple prise de connaissance des informations (Libération 1998) [25].

La publicité comparative est interdite en France. Or, des liens permettent très facilement d’établir ces comparaisons.

Aux Etats-Unis, un tribunal avait refusé d’ordonner l’interdiction de placer des liens hypertextes renvoyant à des éléments protégés (code source de clé de décryptage pour la protection de DVD), estimant qu’un opérateur de site ne peut pas être tenu responsable du contenu des sites auxquels il renvoie par un hyperlien.


5. l’atteinte aux droits moraux

Les procédures de cadrage et d’insertion automatique enfreignent le droit de paternité, le droit pour l’auteur d’être cité, et le droit à l’intégrité de l’oeuvre lorsque, par exemple, certains éléments sont isolés et replacés dans un contexte totalement différent. Un lien simple, vers la page d’accueil, peut, selon la manière dont il est annoncé, être qualifié de publicité trompeuse. Ce pourrait être le cas, par exemple, lorsqu’un site tente de faire croire qu’il y a un lien étroit entres deux sites web alors qu’il n’en est rien.

Nous ne citerons qu’un seul exemple, celui de cette société belge, United Media, qui possède les droits sur une bande dessinée avait constaté qu’un lien automatique avait pour effet de reproduire une image de cette bande dessinée sur le site du Ku Klux Klan (United Media c/ Ku Klux Klan)

Synthèse

Il est important de pouvoir garder le principe d’une liberté de création de l’hyperlien. Mais il s’agit, il faut le reconnaître, d’une liberté sous condition puisque le créateur d’hyperliens peut voir sa responsabilité engagée lorsque les liens sont jugés abusifs ou lorsqu’ils sont établis vers des sites illicites.

Les procès qui ont été évoqués permettent de faire plusieurs remarques :

  • les liens d’insertion (framing et in line linking), qui représentent des appropriations indues lorsqu’ils ne sont pas autorisés, doivent être évités ;
  • dès qu’une utilisation se fait à des fins commerciales ou publicitaires ou que des liens sont établis vers des sites qui permettent d’effectuer des actes jugés illicites (comme des sites permettant de télécharger de la musique dont les droits ne sont pas acquittés), des précautions s’imposent. Dans ce cas, il faudrait pouvoir établir la nature illicite du site lié, ce qui peut s’avérer difficile. Certains sites peuvent proposer des oeuvres dont les droits ont été acquittés et l’usage du format MP3 n’implique pas, bien évidemment, que ce déchargement soit illicite.
  • Lorsque le site est une base de données, il faut éviter d’extraire de manière importante ou d’utiliser systématiquement tout ou une partie d’un site. Ceci pourrait être considéré comme un comportement parasitaire puisque ces actes permettraient d’enrichir votre site sans contrepartie. Ce serait, par exemple, le cas lorsque les liens permettent de proposer un contenu à haute valeur ajoutée (comme une actualité mise à jour quotidiennement), si ceux-ci permettent de contourner des bandeaux publicitaires (cas plus rare aujourd’hui) ou, de manière générale, des informations sur le fonctionnement du site. Ce serait le cas aussi si ces liens permettent à un internaute de consulter directement une œuvre protégée sans passer par le chemin de consultation prévu qui doit conditionner une rémunération éventuelle. Ce sont les entreprises commerciales qui semblent concernées, mais nous y établissons des liens et, en outre, un équilibre dans les relations serait opportun. Les liens, lorsqu’ils sont clairement établis contribuent plutôt à faire la promotion de ces sites et ne représentent pas une appropriation indue. C’est un argument à faire prévaloir auprès des sites commerciaux.
  • Il est important d’éviter de créer des liens vers sites proposant des informations dénigrantes ou diffamatoires, ainsi que celles qui sont en infraction avec les lois de son pays. En France, ce sera, par exemple, la publicité trompeuse ou comparative (le renvoi à un produit ou une marque concurrente permettant d’effectuer des rapprochements), des liens vers des sites pédophiles ou racistes (s’il y a complicité pour diffusion).

Mais tout lien vers un site contestable ne saurait être condamné. Les liens, même en direction de contenus illicites, peuvent avoir parfois un intérêt certain et même une utilité sociale. Ainsi, par exemple, un lien vers un site antisémite créé depuis les pages d’une association de lutte contre le racisme, pour le mettre en accusation, devrait être théoriquement autorisé. C’est en effet l’absence d’intention criminelle de l’auteur doit être prise en considération.

Dans les pays de droit civil (voir note infra), c’est l’élément intentionnel, la mauvaise foi seront appréciés. Dans les pays de Common Law, ce sera plutôt le non respect de l’usage loyal, qu’il s’agisse de la nétiquette ou de l’exception au copyright. Pour bénéficier d’un « fair use », plusieurs critères seront examinés par le juge : la finalité de l’utilisation du lien, la nature du lien utilisé, l’importance des liens copiés et les conséquences de l’acte de reproduction. Quel que soit le pays, lors d’un procès, c’est un tout faisceau d’éléments qui sera examiné par le juge pour pouvoir trancher. Ainsi, dans le procès récent d’un agrégateur américain de contenus qui télécharge quotidiennement des informations sur un site pour proposer un outil de comparaison et créer une base de données, les éléments aggravants ont été la revente, le détournement de la barrière technique et le moteur de téléchargement qui ralentissait le service du site (American Air Lines c/ Farechase, 2003) [20]. Il faut ajouter que très souvent des transactions sont intervenues pour mettre fin à une affaire. La négociation et l’arbitrage contribuent à résoudre bien des litiges.

UNE TYPOLOGIE DES OUTILS LIMITANT LES RISQUES

On retiendra que l’on peut présumer qu’il y a une autorisation implicite pour faire des liens simples. Cette présomption devrait exister également pour les liens profonds.

Cette présomption peut être renversée par la preuve contraire, par :
– des interdictions explicites, comme des barrières technologiques ou des conditions d’utilisations clairement exprimées sur le site ;
– des interdictions implicites de liens profonds lorsque ceux-ci présentent un caractère déloyal.

Parmi les moyens préconisés pour se prémunir des risques :

  • La nétiquette

Il s’agit d’un « code de bons usages sur les réseaux » qui encourage les pratiques loyales, en rappelant certaines règles :
– obtenir une autorisation préalable et sans équivoque si l’on veut établir, un cadrage ou une insertion, voire un lien en profondeur susceptible de poser problème ;
– respecter l’interdiction expresse, même pour établir un lien simple, qui pourrait figurer sur le site consulté (ou demander l’autorisation) ;
– respecter le droit d’auteur des créateurs des sites ciblés ;
– identifier de manière claire le contenu de chaque site pour éviter toute confusion ;
– s’assurer que le site cible n’est pas illicite.

  • Les notices sur la politique de liens

Les concepteurs de sites web peuvent manifester leur volonté de ne pas être liés ou de ne l’être qu’après avoir donné leur autorisation. Mais seuls les liens susceptibles de porter atteinte à un droit devraient être interdits. Les liens simples ou profonds, effectués sans la technique du cadrage ne peuvent pas a priori être interdits.

Mais dans les pays de Common Law, ces mentions n’ont qu’une valeur sur le plan déontologique et non sur le plan juridique. Il faudrait pouvoir prouver, en cas de litige, qu’un tiers avait pris connaissance des conditions d’utilisation et qu’il les avait acceptées. Ainsi, aux États-Unis, dans ce procès, où il a été stipulé qu’un hyperlien, même profond, en tant que tel ne peut pas violer le droit d’auteur, il n’avait pas pu être prouvé que Tickets.com avait accepté les conditions d’utilisation du site (en cliquant, par exemple, sur la clause « I accept ») (Ticketmaster Corp c/ Ticket.com, 2000) [26].

Dans les pays de droit civil, la présence de mentions sur le site ne crée pas d’obligations. Elle ne représente qu’un facteur pour apprécier la faute de celui qui a créé un lien causant un dommage (comme une baisse de recettes publicitaires). L’apposition de mentions ne permettrait que d’obtenir plus facilement des dommages et intérêts en cas de liens préjudiciables.

  • Les décharges de responsabilité

Elles consistent à limiter sa responsabilité en ce qui concerne le contenu des sites vers lesquels un lien est établi. Elles sont nulles en droit pénal où il est interdit de déroger aux responsabilités des auteurs ou des complices d’infraction. Elles n’ont qu’un seul intérêt, celui d’alerter les utilisateurs du site sur les risques potentiels de tels liens.

  • L’attribution d’une responsabilité éditoriale

Elle peut être assumée par un modérateur pour un forum de discussion ou un
webmaster pour un site web. Il faudrait veiller à ce que ces personnes aient une qualification technique et juridique suffisante pour éviter toute sanction en tant qu’auteur ou complice d’un acte préjudiciable ou interdit.

  • Les chartes

Si plusieurs personnes alimentent un site ou alimentent un forum de discussion, il serait opportun de rappeler les précautions à prendre en matière de liens, d’éviter ceux qui contribueraient à enfreindre les dispositions législatives ou réglementaires en vigueur dans son pays.

  • Les solutions techniques

Il existe des moyens techniques pour empêcher ou contrôler un lien. L’une
d’entre elle consiste à introduire dans le code html des pages web, dans la balise BODY, un javascript particulier. Grâce à cet ajout, un site s’affichera toujours dans la totalité de la fenêtre du navigateur, même si le site qui le référence l’inclus sous forme de cadre. A terme, on peut imaginer qu’il sera présumé que celui qui n’aura pas recouru à ces moyens sera supposé avoir consenti à l’établissement de liens.

  • Le contrat

C’est la solution la plus sûre mais aussi la plus lourde. On peut y recourir dans des stratégies globales de partenariat. Des nouveaux contrats sont ainsi apparus avec le développement des techniques d’inlining et de framing ou pour l’usage des liens profonds Ces contrats prévoient parfois une rémunération fixée notamment sur la base de la fréquentation que tel ou tel lien peut générer. Différents types de contrats peuvent être établis parmi  lesquels : 1) l’accord mutuel par lequel les parties s’autorisent réciproquement à établir un lien gracieux vers l’autre ; 2) l’accord de référencement avec un site partenaire où le site cible rémunère son partenaire en fonction du nombre de visites ou d’achats réalisés par ce lien (amazon.com, fnac.com …).
CONCLUSION

Lier ou ne pas lier ? Sans doute faut-il réfléchir avant d’établir un lien. Mais l’hyperlien, y compris le lien profond, lorsqu’il respecte les droits des auteurs ou des personnes citées et lorsqu’il n’enfreint aucune barrière contractuelle ou technique installée par l’éditeur du site cible, doit être autorisé.

Soumettre à une autorisation préalable toute création de lien se ferait au détriment de la circulation de l’information. Ce serait en outre une régression par rapport à des pratiques autorisées depuis toujours : la citation et les méthodes de travail scientifiques reposant sur cette citation. Le réseau Internet n’est pas uniquement un lieu d’exploitation des oeuvres ou d’informations payantes.

Il est important, nous ne le soulignerons jamais assez, de conserver la liberté de créer des liens, c’est-à-dire la liberté de citer. Ce qui est préconisé, c’est un usage responsable, par le respect de certaines règles. Ces règles, nous les connaissons. Il s’agit de ne pas s’approprier l’information produite par autrui, de ne pas occulter les sources, de replacer les informations dans un contexte approprié.


Sources principales
– Hyperlien : statut juridique, Forum des droits sur l’Internet < www.foruminternet.org >, 3 mars 2003
– Sens interdit : la responsabilité du créateur de lien hypertexte du fait du contenu illicite du site cible, Cyril Rojinsky, Lamy Droit de l’informatique et des réseaux, février 2003
– Deep Links Return to Surface, Michelle Delio, Wired News, 18 avril 2002 <www.wired.com/news/politics/0,1283,51887,00.html >
– Liens hypertextes : risques et responsabilités, Jérôme Perlemuter, Journal du net < www.journaldunet.com >, 16 juillet 2002
– Hyperlinks : Legal Pitfalls and Best Practices, Barbara F. Dunn and Nathan J.Breen, Technoscope, April 2002
– Les hyperliens tissent leur toile en justice, Cyril Rojinski, Vincent Grynbaum, LegalBizNet < www.legalbiznext.com >, avril 2002
– Le lien hypertexte entre normalité et responsabilité, Jacques Larrieu, Expertises, juillet 2001
– La responsabilité des intermédiaires sur Internet : actualités et questions des hyperliens, 2ème partie : la responsabilité en matière d’hyperliens, Alain Strowel, Nicolas Ide, Droit & Nouvelles technologies < www.droit-technologie.org >, 2 février 2001
Pour en savoir plus
– The Link Controversy Page < www.jura.uni-tuebingen.de/~s-bes1/lcp.html>
– Links & Law < www.linksandlaw.com >
——————————————————————————–
Notes
Droit civil et Common Law. Le droit civil se pratique dans les pays latins tels que la France, l’Italie et l’Espagne. Le droit germanique, applicable en particulier en Allemagne et en Autriche, est fondé sur les mêmes bases. Ce droit se caractérise par le fait que c’est la loi qui fixe le cadre juridique. Les juges ne font qu’interpréter et appliquer les textes de lois. Ils juges ne sont théoriquement pas liés par les jugements rendus antérieurement .

La «Common Law» se pratique en Angleterre, aux Pays de Galles, en Irlande, aux États-Unis, et dans les pays du Commonwealth Dans ce système, les sources des règles de droit sont essentiellement la tradition et les précédents forgés par la jurisprudence. En l’absence d’un texte législatif, ce sont les décisions rendues antérieurement qui définissent le droit positif. Les décisions antérieures s’imposent au juge, dès qu’elles ont été rendues par une juridiction de niveau égal ou supérieur.

D’autres pays, comme le Canada ou l’Afrique du Sud, ont adopté un système mixte. Pour plus de détails : < www.droitcivil.uottawa.ca/world-legal-systems/fra-commonwealthmembers.html >
___________

Références

Les liens devant, dans leur immense majorité, être rompus, je n’ai pas tenté de les rétablir.

1. Expression figurant dans l’article d’Alain Strowel et Nicolas intitulé « « Responsabilité des intermédiaires le problème des hyperliens »
2. Des explications techniques figurent, entre autre, dans le document suivant <
www.foruminternet.org/telechargement/documents/reco-hyli-20030303.htm#_Toc34442522 >
3. Netiquette Guidelines < www.faqs.org/rfcs/rfc1855.html >. § 4.2..1 »Don’t point to other sites
without asking first «
4. Pour consulter le texte, adopté le 23 janvier 2003, et son rapport explicatif qui évoque
l’hyperlien dans son article 28) < conventions.coe.int/Treaty/FR/Treaties/Html/189.htm >
5.Cour d’appel de Paris. 19 septembre 2001. NRJ et Jean-Paul B. c/ SA Europe 2 Communication
< www.legalis.net >. Voir aussi sur ce site : Europe 2 condamnée pour avoir créé volontairement et délibérément un lien hypertexte « Anti-NRJ » 07/01/2002
6. Washington Post v/ Total News. Sourthern District Court of New-York, 5 juin 1997 < www.jmls.edu/cyber/cases/total1.html >. Voir aussi pour un commentaire en français : Legalis.net < www.legalis.net/cgi-iddn/french/affichelegalnet. cgi?droite=judiciaire/us/comm_totalnews_0697.htm >
7. District Court of Colorado, 23 juillet 1997. Oppendahl & Larson c/ Advanced Concepts, 1997. < www.patents.com/ac/complain.htm >
8. American Civil Liberties Union v. Miller, 43 U.S.P.Q. 2d 1356 (N.D. Ga. 1997)
9. Court of Edinburgh. 24 octobre 1996 < www.jmls.edu/cyber/cases/shetld1.html >
10. District Court of California. 16 December 1999. L Kelly v. Arriba Corp. < pub.bna.com/ptcj/99- 560.htm >
11. Prés.Civ. Anvers, 21 décembre 1999 (IFPI c/ Beckers W.) < www.jura.uni-tuebingen.de/~sbes1/text/ifpi_v_beckers.pdf >
12. The end of linking ?, Chris Sherman, Dec 22, 1999 < lists.w3.org/Archives/Public/w3c-waieo/1999OctDec/att-0093/01-aa121099.htm >
13 . Superior Court of California, 21 January 2000, Copy Control Association Inc v. A.T. Mc Laughlin < www.opendvd.org/cv786804-grand=ted.html >
14. Ordonnance du 7 mars 2003, tribunal de Barcelone <
www.bufetalmeida.com/sentencias/ajoderse.html > ; Espagne : première mise en oeuvre de la responsabilité du fait des liens hypertextes, Forum des droits sur l’Internet <www.foruminternet.org > 23 avril 2003
15. Cour d’appel de Paris, 25 mai 2001. SA Keljob C/ SA Cadremploi < www.legalis.net >
16. Arrondissementrechtbank’s Gravenhage. 14 janvier 2000. ELRO-nummer AA 4712 <www.rechtspraak.nl >
17. Tribunal de commerce de Nanterre. 8 novembre 2000. Sarl Stepstone France / Sarl Ofir France < www.legalis.net >. Voir aussi sur le même site : La loyauté comme critère de la licéité des liens, 21 février 2001
18. La société Newbooster ne pourra plus tisser de liens profonds, Forum des droits sur l’Internet < www.foruminternet.org >, 5 juillet 2002
19. District Court of Columbia. 31 janvier 2000. Compte rendu < news.cent.com/category/0-1005-200-1538006.html >
20. Texas, 8 mars 2003 (American Air Lines c/ Fare Chase). American Airlines wins injunction against Farechase, Howard Dicus and I-Chun Chen Pacific Business News, Dallas Business Journal

< pacific.bizjournals.com/pacific/stories/2003/03/10/daily61.html >

21. District Court of California, CA 97-3055DPP

22. Landgericht Hamburg. 12 Mai 1998 J. N. S c/ M, B < www.jmls.edu/cyber/cases/stein.html >

23. Tribunal correctionnel du Mans, 25 novembre 2002 ; Cour d’appel d’Angers, 6 mai 2003. Voir aussi : Cachez ce lien que je ne saurais voir, Transfert < www.transfert.net >, 5 mai 2003,
24. The link to Liability, American Lawyer, juillet-aout 1997 < www.cli.org/Dpost/linking.html >

25. TGI Paris, 15 décembre 1998

26. Tribunal de Los Angeles, 27 mars 2000. Ticketmaster c/ Ticket.com < www.gigalaw.com/library/ticketmaster-tickets-2000-02-27.html >
27. Le Bien public veut casser du lien, Owni, 2 juin 2010

3 comments

  1. narvic dit :

    Très utile synthèse. Merci. 😉

    Dans la perspective que vous développez, le conflit Bien Public/Dijonscope devrait être intéressant, puisqu’il cumule plusieurs aspects :

    – cette « revue du web » relève-t-elle de la « revue de presse » (exception légalement prévue, mais non définie, au droit d’auteur), alors qu’elle ne propose que des liens simples, sans travail éditorial d’analyse, de commentaire ou de comparaison ? (cf. la jurisprudence de 1978 : http://www.les-infostrateges.com/article/060334/revues-ou-panoramas-de-presse-etat-du-droit)

    – Les liens de cette « revue du web », présente en page d’accueil de Dijonscope, renvoient, dans un premier temps, sur son propre site : un page construite pour ce lien et comportant de la publicité.

    On relève que cette page n’est pas conçue pour « encourager » beaucoup le lecteur à quitter le site de Dijonscope, de même qu’elle ne valorise guère le site lié lui-même, en restreignant délibérément la qualité de son référencement par les moteurs de recherche à partir de cette page (ce qui renforce le référencement de cette même page, au détriment de la page liée).

    Le titre de l’article lié et le nom du site sont mentionnés, mais ne sont pas cliquables. Le lien vers l’article référencé ne se trouve pas à proximité immédiate, mais souvent (pas toujours) après une série de propositions de liens internes à Dijonscope (à lire sur Dijonscope »), puis « noyé » dans une autre série de liens externes renvoyant vers d’autres sites (« ailleurs sur le web »), et la rédaction du lien n’est pas formée sur le titre de l’article ou son contenu, mais sur une formule générale non explicite pour un moteur de recherche (« lire l’article en intégralité sur… »).

    – Dans un deuxième temps, le lien renvoie sur une seconde page interne à Dijonscope (technique du « tunnel »), à l’intérieur de laquelle l’article référencé est reproduit dans un cadre (iframe). La mention qui figure en haut de cette page (« La page ci-dessous ne fait pas partie de dijOnscOpe ») me semble problèmatique, car elle est manifestement mensongère (l’URL de la page en question est bien celle de Dijonscope) et de nature à induire en erreur le lecteur. Quoiqu’il en soit, la conséquence de cette pratique du cadre est bien que l’on peut lire les contenus des sites référencés en intégralité sans sortir du site de Dijonscope (sauf à ce que le site lié utilise la technique utilisant javascript que vous mentionnez dans votre billet).

    La démarche de Dijonscope à travers cette revue de web me semble donc pour le moins ambiguë : proposer des liens externes, mais multiplier ensuite les techniques pour maintenir le lecteur sur son propre site et l’exposer à de la publicité, quitte à lui proposer sur place l’intégralité du contenu référencé.

    A mon sens, les motifs de la plainte (« concurrence déloyale » et « contrefaçon ») me semblent tout à fait plaidables…

    Qu’en pensez-vous ?

    PS: Pour ce qui est de la publicité comparative, je la croyais autorisée sous conditions depuis 1992 (http://www.lexinter.net/JF/publicite_comparative.htm).

  2. […] Paralipomènes » Blog Archive » Lien et responsabilité. Essai d’u […]

  3. […] Lien et responsabilité. Essai d’une typologie Casser le lien, reprenant ainsi en partie le titre donné par Owni à mon billet <b>[27 ] </b> sur le litige qui oppose <i>Le Bien Public </i> à <i>dijOnscOre </i>, serait fâcheux. Si j’ai immédiatement été alertée par cette question, c’est qu’elle m’intrigue depuis longtemps et je n’ai pu manquer de prendre à nouveau connaissance de ce que j’avais pu écrire, il y a plusieurs années, lorsque j’avais tenté de faire le point sur ce sujet. {*style:<i>L’hyperlien est une composante essentielle du web. Un procès qui clarifie les notions de copie technique et de reproduction partielle. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

savill garden eventsnaruto shonen jump theme songkepler second law of planetary motionvw 2276 reliabilitydelroy williams i stand blacktungurahua volcano liverrc cr mumbaiis methylone legal in the usmyrtle beach 5k july 2017dutdutan tattooconvert m4v to ps3qemu uefimorari bapu katha audiounicef meaning tagalogdifference between nova lox and smoked salmonotwiare the inner planets gas giantsshoreway shopping centerchurch street godalmingstasia baladillon companies inc king soopersszałwia paleniegordon wood radicalism of the american revolution summaryparfum lancome terbarudried cyanescens mushroomsasgrow dekalb seedremington armory 1917 serial numberselectropolishing costhosa national leadership conference 2017john coller stanforddark skies sinopsiskenny noye housequran pen troubleshootingsamurai jack episode 37uberti cattleman single action revolversjboss profiler tutorialgigabyte geforce gtx 750ti 4gb windforce 2x oc edition reviewyema balls panlasang pinoyeastern arms company 12 gauge double barrelcuboulder clubsterraria 1.4 trailermossberg 590 metal trigger guardruddle family historygrenfell tower charity single youtubepictures of derek jeter's housede lage landen financial services inc paira steward second declaration of independencehomestead gunsmithévangéliste baptistejanthina exiguamosin pu scope installationticn coating for cutting aluminumngôn ngữ pythonclare frisby look northnebss qualificationare brass knuckles illegal in north carolinahydroshock 9mmarma tiles newrybessie rossignoldisposable hookah pen with nicotinekaki bukit inspection centre operating hourseynsham hall north leigh witney oxfordshirehierba mora planta medicinalfrans fra assisipilley new forestfalconry lessons nykibbeh batata recipewho is aleph in psalm 119sons of perdition trailermike's locksmith san bernardino canirmal baba hd wallpaperle dormeur du val datedogpatch housingkronenbourg original ukcopper azole woodtennessee handgun permit reciprocity5 bromouracil mutationmercedes benz modelo a200 urbansamurai jack episode 37randy rogers & william clark green acoustic december 15donegal township lancaster county paberetta cx4 30 round magazinefancd2 geneandy allman suspendedmount diablo community collegestp interstate love song livekilling floor perk levelingsandvíkcopperfield road e3spongebob squarepants squidward suicideassessment of suicidal intention the scale for suicide ideationmike jones purple drankdivinity the legionnaires willlast samurai bokkenpineapple lucozadedark sky reserve lake tekaposhamrock plant propagationdollar tree summerlinpuah kok keongpaul zerdin partnerjorge gelpi paganisrael houghton te amo instrumentalhard knocks texans episode 3major depressive disorder fcodegunpla londonchelsea kane lovestruckin boom mainsail furling systemsthe veldt radio editpier j long beach fishingsuzuki samurai motor mountsnanopool shareseverbank insurance departmenttriple effect evaporator calculationlil uzi vert bisexualkatharsis shirtdays in new york by shiv k kumar summaryparlay apisighing respiration disorderillinois tollway oasis near meruddle family historytaylor 110 dreadnought review2001 brownlow medalinnisbrook resort golf club tampavox sing meinen song 2017low tide fracture bootsection d neyland stadiumdiamond mine cart minecraft videosnikolay martynovcurfew shawn christensenspotlight bondi junction bondi junction nswhonda civic 1.5 lsi turbo kitryan giggs man utd appearancesanthony t hincksnankai candieslucero mundo ofrendasfilezilla scp macust kut airportscott weiland circlescerebral concussion pathophysiologyhobo railroad dinner trainvapor cigarettes popcorn lungluciano pavarotti che gelida maninacoconut creek high school magnet programcramer's rule practice problemsmuhammad ali and howard cosell relationshiplei 7210 pdflil bibby lil herb kill shitda vinci's demons ratingfame recording studios muscle shoals alsensor induktifapoyequesysdm cpl xpla china antrax wikipediaeksperimen kimia tingkatan 4 bab 8svu assaulting reality castmosin nagant markingsdr david newell seattle wagraves disease shinsdiana pellet gun model 34foam dart pistolfettehcoccinellid beetlejon reep harold and kumardavid reyneke1999 sea doo bombardier gtiwest hempstead weather hourlycapaces sarcomazoraida meaningberetta px storm pricekeimola golfmc lyte it's all yoursmario caldwell gainesville fllance armstrong's charityla charité sur loire basket408 cheytac ammo for salecz 83 9mm for saledebbie williams dentist west memphis arspotify huvudkontorreindeer moss adaptationsartikel daftar obat kimia farmarick maucherik av pommernjanelle dotegalvez shopping center galveston txeurosoft computersavy kaufman emaildelaware county spca no killanna kendrick snl french skitak 47 foregrip removalinstrumentos de banda gruperaduluth news tribune west 1st street duluth mntavor replacement barrelgoldbergs thanksgivinghawks cragsmith and wesson 686 plus 3 inch barrelrola bola cirque du soleilarbitrage bet findersighing respiration disordercirco ringling brothers preciosthe great debaters full movie youtubedouble decker car hauler enclosedmontgomery ward 12 gauge double barrel shotgungood samaritan suffern hospitalinuvik weather historykaydon distributorsmajdanek factswinchester 1300 defender magazine extensioncode breaking machine at bletchley parkdulux paint adverthow to increase coralline algae growthunfulfilling low level work position in slangnigerian army school of electrical and mechanical engineeringhp laserjet m452dn driverecho 1 m16 vietnampigeon forge cable channel guide5 htp and phenibutschoharie central school district nyrewinding of three phase induction motorhalwa puri banane ka tarikafortunato depero artworkebr public schools calendarrajiv kumar ias 1981rebecca meredith barristeriphone data transfer software syncioscardoon seeds ukucsd mcat averageraja ki aayegi baaraatjust cause 2 bullseye assault riflecan you grow opium poppies in the usconvict chalicehilmi shehumarriott mdpinnisfil township officecumsum official sitejake pavelka absphra nakhon si ayutthaya historical parkkernel poppers st augustine websiteartbook bayonetta 2410 shotgun steel shot shellsfreeport mcmoran fortune 500akarshan kumareverwise pricingbauma munich 2018metadon youtubemighty morphin power rangers snes onlinebomba atomica little boyderek lehtoamri medical centre kolkata west bengaltavor replacement barrelhow to become a jrotc instructor navyguntown kentuckyayahuasca montrealw1a series 1 episode 1dollhouse episodes pllperiampullary cancer prognosishowa heavy barrel varminter for salems access oledb connection string9mm tavor suppressedtaurus 627 tracker 357 magayurvedic medicine for sensorineural hearing lossoverclock i7 7500umaxina danceillinois agility test normsel angel gris dolinanicola srameknew year's prayer by jeff buckleytaupo earthquake 2017savannah james baylyaleurites moluccana seed oilmount swansea copper mineinfomart buildinghow to punctuate newspaper titlesoblivion mages guild modian kershaw hitler and the holocaustreactive armor tilescoalamodehonda 20 hp outboard fuel consumptionvespel polyimide propertiesvaffanculo pezzo di merdalinksys e2500 router troubleshootinghowa heavy barrel varminter for salemissy marlowe biographyles neiges du kilimandjaro filmdavid kroll sausage partycash asmussen wiferemington 1100 20 gauge skeetnames of tax collectors in the biblejon coyne haircutlacul herastraurubik guns 357orkambi drugis squatting a criminal offenceclone wars wookie huntverbo to be en presente simple afirmativo negativo e interrogativomephedrone street pricelaparoscopic ventral hernia repair with mesh recovery timekobudo kata bom1 messier objectcu denver business school deandonner lake trafficcopperfield road e3apollonia kotero 2015disneyland mine train through nature's wonderlandhow to test fault loop impedance with a multimeterpayline gatewayhillbrow prostitutesresumen del libro el niño con el pijama de rayasfrancis baylieskawazu sakura 2017tacitus agricola and germanylisa's booby trapboil and bite mouthguard materialhilmi shehudyson dc51 multi floor reviewsilverfish in my bathtubicse board marking schemepaintball field namesinnisfil township officechandrayaan 1 information in englishsaira banu and dilip kumar childrenperica jukićpaintball field nameswhat macromolecule forms double helix structuresmargaret keane paintings in museums2015 nissan altima 3.5 sl horsepowermahavishnu orchestra dawna viatical settlement iswilliam singe i alex aiono march 16رقص رانی موکرجیjazz syncopation examplescyberdog robotbiografia de george soroslever action pistol volcanicbarry mcguigan boxing gameted talks daniel kishcentre de désintoxication drogue parisbabywise aap statementjpeg standard huffman tablesutas semi auto shotgunkentucky wildcats recruiting class 2015krakow starowkaoppositional defiant disorder comorbid autismwhat are chinampas made ofextended magazines for benelli shotgunsze neto e cristiano te amoseaworld orlando antarctica ridekookaburra international cricket ball priceloveridge minehubbell l6 20kevin schwantz gsxr 750adlertagboil and bite mouthguard materialberetta px storm priceprotract oppositebandolier databasemichigan dhs office locatormichael richards racist outburstloveridge minenicola sramekstraw itch mite bites picturesmasonry antonymruger hammerless 38 revolverfrankford ontario postal codeg12 antifreeze replacementgandhiji first satyagraha in indiathings to do in fayette iowakara chutney for kuzhi paniyaramwhy do samurai commit seppukuepoxy terrazzo thicknessdalaman turtle beachpugliese bread definitionlindbergh elementary school lynwoodclassical archaeology alcockleather balisong sheathhuck by mark millardefine untutoredpregabalin mechanism of action neuropathic painpaved bike trails raleigh ncblackmores b cwordpad cmarriott mdpvaping ethanolorkambi druggerman coolie breedersjay beneshprepar3d controlsplc sequencer logicsomatropin drug classgunnar glasses headacheww2 nazi flag ebayrachel briggs obehertz uae leasehair transplant donor area painhagler and associates salarycrystal mangum murderak 47 bayonet sheathused fully powered stackersfamily guy back to multiverse ps3m26 sniper riflechrome plated griddlenew seasons market hillsboro ormossberg 500 breakdownsandvíkpoum flaghow do you reshingle a roofleslie nylundminecraft griefer servermalachy mckennagarmin nuvi 2460lmt specsdelaware county spca no killloerie bird south africataye taiwo hoteldundas valley postcodekernel poppers st augustine websitebacterial vs viral vs allergic conjunctivitisfrank hematocheziamms miracle mineral solution ukslogan on bravery in hindiequation of the equinoxesle dormeur du val datelake worth municipal golf course restaurantnz labour department employment contractsdream theater wiltern ticketseuropean pharmacopoeia general chaptersmemorial hermann culil bibby lil herb kill shitdjarum vanillacopenhagen ihgretail space for lease tysons cornerraptor 350 clutch adjustmentyellow mangrove scientific namematt stikkersubclass 476 visa extensiondjarum vanillarobert richardson attorney conway scsofitel dubai jobshowa heavy barrel varminter for salestarlight sniper scopehow to apply colloidal silver topicallyamplified creatine side effectsrobert conrad's assrigby and peller london stores2007 dodge caliber idler pulley replacementeric mcmanus gainesville fldaflon 500 reviewstill mitt sista andetag lyricsricky's liquordevils head merrimacseges latinwapato high school basketballred wine and breast cancer recurrenceedgar cayce apocalypseubr 1 robotdj yella no vaselinebenelli m2 14 inch barrelsig p210 airsoftelewator koronowoaau basketball teams albany nycartman kkk ghosttaoist master tree of saviormotherwort plant usesira steward second declaration of independencever pelicula blade cazador de vampiros 2 español latinohow to make a bond tradeableethereum nákup女子大 生 刺傷 事件roar 17.5 rulesseymour isd administrationarsenal season ticket waiting list updatecanvas бизнес модельdonner lake trafficthomas and friends railway adventures playsetnine inch nails sad songstrabuco canyon campingdifferentiator op amp gain equationclamav milter sendmaildeadly premonition walkthrough ignmasseto wine 2012fort peck bisondinsko suomistriped skunk mephitis mephitisstraw man fallacy advertisementkill the dead tanith leemakalah reaktor nuklirvapen clear pensimple to lose jeffyclinton campaign robby mookwater sense label2004 kia amanti starting problemsisshinryu weapons kataodeon cinema southendfavio poscakeonjhar district blocksbenzedrine buy onlineichor liquidian kershaw hitler and the holocausthosa national leadership conference 2017chica htv 2013czardas violadagobert duck moneykeeping traditions pierogisemiology of graphics pdfhttps www gob mx cofeprisruger vaquero 357 blueddempsey's baltimoredr ross morrison independence mol phenyl acetyl carbinolberetta 92ssuper greek chatterton road menuthe theory of planned behavior and smoking cessationmossberg 930spxinflamed cuticles symptommemorial hermann cututty meaningtelogen effluvium pictures femalesilverfish in my bathtubpat passarellicisco anyconnect replacementlazy town sportacus crystalhohenwerfen castle near salzburg in austriavetting definition ap govgunn britt ashfieldubr 1 robotbonhoeffer pastor martyr prophet spycamilla's cakessurah maidah tafseer in urduagado do dojuno soundtrack playlistusn mark 1 knife rh pal 35ww2 nazi flag ebaygofundme percentage cutdaniel iachiniar 15 muzzle shroudken jaycoxberetta pico triggernathan blissetttexas children's hospital pulmonologylord beaverbrook calgaryazael carrerathings to do in norfork arkansasryan conner md dothan alis the copperhead snake endangeredel angel gris dolinaseedless fitted hatsexcel stdev s formulainvitation to hell wes cravenkenny noye housesa330jjeep renegade selec terrainlaparoscopic ventral hernia repair with mesh recovery timescyther toolmcminnville news register archivesgranblue fantasy ep 3iskcon beijingsuccubus hearthstonefolding wing lsasblc licenselotte hollandslte test engineer resumelongford ireland postcodejasraj meaningchild sexual absuepugliese bread definitiondisneyland fireworks schedule february 2017bomba atomica little boyhow many megalodons were there in the worldis odwalla healthy for youpimento del padrontank gun fume extractorwemo switch apinicki minaj's naked assfemme fatale filmwebcz 527 rifle stocksbic round stic pens white barrelpokemon x and y how to get diancie code10 meter air rifle target downloadamerican express android app fingerprintnombres indigenas venezolanosbiggie smalls party and bullshit lyricsfort peck bisonmanu chao bongo bong albumrichest boxing promoterssaskia kilcher biographyforest drive keston parkc96 bb gunleft handed sniper rifles for salehannu kapanenpuri mandir facts in hindipericarditis echo findings2000ad prog 2000elewator koronowoarma 3 controls tutorialcendawan kartunkaydon distributorsfolded dipole yagi antenna calculatoruniversiteit twente bibliotheekletra de redemption songplatoon localeraja saboothunbergia varietiesruger gunsite scout 308 scopedarlaston post officefh3 map sizefancy goldfish fin rotwhat are the effects of yellowstone eruptingsaiga 308 rifle for saleshit creek paddlevärmegolv vattenburendr hagler florence alsmith and wesson 327 performance center reviewsnuff terry pratchettdani hainsdownload aol desktop 9.8 0dangers of radon in basementdollhouse episodes pllpost office garnerville nywearmouth bridgevape shop oxford streetliving out loud by craig sagermarine corps gunsmithpathfinder courtesanscribblenauts walkthrough world 3eku general studies degreea trip to holland by emily perl kingsleycentreport tx100.5 the vibejimenez arms ja nine 9mmlightning warrior raidy 1 2guerneville weather octoberfriedrich koenig printing presskoong thongелена васильевна образцоваayahuasca montrealbomarc missile basesmall girl sex viedojoy behar christmas cardbuy mzuzu coffeenetley police collegekhronos group openclamsterdam mediamaticliam hogan crossfitthe real mccoy the life of an african american inventorkunal jaisingh and bharti kumariui timing frozen spermsofia the first the mystic isles episodewhat macromolecule forms double helix structuresbills gun shop hudsonbehcet's ulcersdefinition of intrinsic musclespit stop bbq grand rapidsapollonia kotero 2015sedona lutdecaduro bodybuildingdamson plum preserves recipe5.56 bandolier kit for saleronco super showtime pro rotisserieillinois institute of technology electrical engineering rankingspinrite external driveyuri bashmet violalotte hollandsgrinch carved the roast beastportlandia title songdefine trochaic pentameterdope dod what happened lyricsletterfrack villagerotting time lapsemajdanek factsjonathan bornstein soccermobile vet grants pass oregonrandy crawford this old heart of minejulia gray upennrosco 22 pistolfu manchu racistgamma hydroxybutyrate powderexton park fireworksberetta cx4 carbine 40swpericarditis echo findingsdomestic peace corps americorpsberetta 92 22 conversion kitwww bountiful blessings ministries combrian nugent nassau countytales from the crypt season 3 episode 1gsl softball rulesvukovar broj stanovnikagaoshanliushui2015 nissan altima 3.5 sl horsepowervolo volare latiniron fillings msdsmarkiplier photobooth funhow sharp are piranhas teethjammu to manali volvo bus serviceortho cyclen pillsglendo wy airportmgk the gunnerhazmat explosive placardsdark skies sinopsisseedless fitted hatspatriots postgame press conference livegenoise sheet caketesco express bicesterbarbra streisand barry gibb what kind of fooldried cyanescens mushroomsradio cubatonchurch street godalmingdirectv spurs warriorssemiology of graphics pdfstewartia seedssavages joe kane summarythe oarsman menudollhouse episodes pllsofitel dubai jobstanah lot curseevac drainage systemcall of duty world at war nazi zombies modspics of timothy mcveighgordon wood radicalism of the american revolution summaryputty squad nintendo 3dsmurrays gunspenny dreadful theme ringtonedunkin donuts old fashioned donut nutritioncincy auto expochildren's clinic midtown milwaukeearbitrage bet finderchinga tu paredeythertaptic engine gamesremington model 770 270 reviewsmedarot 5ws badcock corporation mulberryedsby hillsborough county sign inglenarm festivalkinsale holdingswild psilocybin mushroomshussein chalayan laser dressdelerium twilightpost traumatic mydriasisopo squash in chinesesteyr mannlicher ukbastardo significado biblicodavinci resolve lite reviewlifehacker ipad jailbreakyough river white water raftingdepot square tuckahoe nyryan giggs man utd appearancesparfum lancome terbarucurveonlinesattu benefitseka club ahmedabadtraktor scratch pro 2 scratchingnirmal baba hd wallpapertig welding gas flow rateabruptio placentae medical managementshane kills lemprelude flng projectlab diagnosis of hiv slidesharegriffon bruxellois puppies ukbuy akuamma seedsdzhokhar tsarnaev death rowsalduzdangers of propylene glycol in electronic cigarettesguntown kentuckyelias ghosnwhich states have evan mcmullin on the ballotdr suhel ahmedmarist lacrosse rankingsindhi fonts keyboarderic mcmanus gainesville flransomware cryptolocker decryptlast samurai bokkenque es hemolisiscruises out of galveston tx to bahamastavor replacement barrelvba sgnquarantine flag etiquettesex pistols friggin in the riggin lyricsfrank hematocheziaoutlander phev battery coststockholm kulturnatt 2017ganymede marvelgood samaritan suffern hospitaldr fogtachmed the dead terrorist sonakatsuki gundam rgscribblenauts walkthrough world 3drexel university rush buildingdogana gov alspironolactone vs cyproterone acetateicp miracles butterflyhydroxyproline estimationbelcourt movies nashvillehow to cook peter luger baconþorrablót 2018irshad malek408 cheytac ammo for sale6 ply vs 8 ply trailer tiresdj chuckie sensation white 2010xkcd password dictionary attackppti commarijuana breeding mendelgrace community church pastor john macarthurancaster hydrobellway homes liberty nottinghamakarshan kumardr ornish spectrum programtuatsdaichi kurodawild psilocybin mushroomstom gilligan obituarypredicate logic problems solutionsplc sequencer logicindia unbound pdf downloadyough river white water raftingimmigration process ellis island 1900ssomatropin drug classshit creek paddlehenry ford allegiance hematology oncologyeric zapata guitaristinflight magazine airasiasig sauer tribalhp hpccbeaujolais nouveau 2015 wine priceis a woodlouse an invertebrategyuuki narutosmith and wesson m&p 45 compact reviewdr larry abernathy abilene txmake mine freedom cartoon 1948barry mcguigan boxing gameaviação civil guia do estudantewhat macromolecule forms double helix structuresdcs group banburywwe buried alive match undertaker vs kanerachel briggs obehow to cook peter luger baconhostigamiento en inglesmec gar sig p226 magazine 40 s&w 15 roundtcu piano facultyarma tiles newrynfpa 1901 rescue equipment listdisassemble a glock 19wemo switch apidr hagler florence allabcorp pre employment drug screen results timea viatical settlement isbalco dopingeagle bay brewery menuheavenly days yui aragakiechosmith let's love lyricscoharie arms for salelyoto machida rampage jacksonmarguerite yourcenar mainecowboy bebop abridgedgrapefruit pectin fibrejack lupino swordthunderstone audiotroy aikman draft 1989bixbite berylсерия симпсонов с трампомneo dodging bulletsduchess and the proverbial mind spreadanson mount cullen bohannonmissy marlowe biographywhat is 45 degrees farenheit in celciusweber andante and rondo violaacetaminophen 325 butalbital caffeinebahia honda key largoibai ameztoygastroenterologo especialista en colonalmyros cretegenerate csr for ssl cert linuxdavid sloss comediansabri özmenergwyndafbellway homes liberty nottinghamhow to kill hantavirusgangs of wasseypur 2 dialoguesfloyd mayweather vs mcgregor ppv buysrick dussaultking al nazeemاحساس جديد نانسي عجرم mp3gatorade lighter fluidwhat happened to dnewsfrank bruno boxing academy1001 van nuys road new castle in 473629x18 caliber ammoguantanamera cigar costdavinci resolve lite reviewcourier mail obituary noticeshitler's henchmen goebbelstanger outlet mall ottawasig sauer m400 barreldecahydrate sodium sulfatekatharsis shirthotel viktoria plzenoldsmobile f 85 jetfirewhat are the effects of yellowstone eruptingcaramel sundae burger kingpnpc 2017how to kill hantavirusdynatrac bed framemossberg 500 ati accessorieshow to preserve pronghorn hornssindhi fonts keyboardtyson jost fatherqueen samyuktabrianna penrodjoann hagen boxerufc 121 undertakerdope dod what happened lyricsmarco reus freundinstokers moist snuffair conditioning in cars benzeneanalgin drugfrankford ontario postal codeletra de redemption songruger sr22 slide for salesebastian wolff test drivenura rise of the yokai clan rikuo and kanajungle perch lurespair of 2kg dumbbellsciti trends in darlingtoncendawan kartunicann org registrars accredited list htmlhittite military oathpunca demam denggileixlip county counciltwitch broadcast software macsecond hand pillar drills for saleמתחת לאף לצפייה ישירהcisco ccsp certification pathclairvoyant durhamrequiem for the brigadier generalirving bernstein cpasummoners war element guideus cellular 4g lte routerjasraj meaningbush's pork and beans nutritionkid icarus uprising gameplay part 1snus pronunciationmajor depressive disorder fcodelegal psychedelics research chemicalsdream theater wiltern ticketsrevlon milk plus 6 face creamtarr steps parkingberetta pico triggershamu kills womanhimmler heydrich eichmanngeneral coach hensall jobsdownload mysql connector odbc 5.1rigby and peller london stores2017 dixie nationals wrestlingname the polymer that is made from buteneocado board of directorsrobert dickinson lighting designerpadrasto gayac sementinabear kills moose in drivewayrandy orton kills the undertakermartinova nedelja 2017barry mcguigan boxing gamerovi corporation jobsmargarita alariocycad seed germinationeppie meaningmohamed sissoko fifa 14bahia honda key largopaul zerdin partnerjackal sniper rifleteáor 2017innisbrook resort golf club tampaviraha vedana meaning in englishdempsey's baltimoreheroes del silencio entre dos tierras letralet it rock kidz bop lyricsautoaceptacion en psicologiapokemon fire red celioningyocho stationkeimola golfarya vaidya sala coimbatore contacti don t want her eric bellinger lyricsdonal butterfieldtill mitt sista andetag lyricsgafisa newsarmadillo key tool女子大 生 刺傷 事件tarantula species in utahdavid smith qinetiqube pancakes hawaiibealls employee websitekeroro gunso cosplayziggy stardust giraffekadir cermikalan lee grandmaster throwing star 1980is the rosicrucian order a cultmedarot 5prestarium 5 mg opiniefrank sinatra count basie live at the sandskelly langford midwifesword scabbard chapeschroeder moving systems new berlinlumber sawmills in njinetcpl cpl downloadcuanto vale un cuadrantedangers of radon in basementdefine isotonic solution in biology9th wonder destiny's childhow much does desalination cost per gallonis250 short shifterbise multan intermediate result 2016gamma hydroxybutyrate powderbeechcraft bonanza fuel burnraja saboocowardly custard e juicewhat is it with wogs and cashthings to do in norfork arkansasdr leong wai yewirs penalty for late filing 1065dyson dc51 multi floor reviewsteyr mannlicher ukvicke vikingotc ephedrine 2017raja ki aayegi baraat movieluciano pavarotti che gelida maninahow to lower background noise in imoviemad dash delivery lewistonjoule calculator airsofthallucinogenic herbs to smokecoxsackie treatment babiesejection murmur definitiondwarf repens spruceaadhar card address proof gazetted officer format pdflymphomatous lesionlauderhill fl demographicsafrikaans liedjies vir maconvict chalicemetroid gunshiposprey talon 22 youtubeali naqvi mominadiablo 3 nemesis systemfixing magsafe power adapterpoum flagcrédit agricole leasing & factoringexcel stdev s formulaamtrak station kirkwood missouriproxfree ctheoretical probability definition math is funcastello della ranciafunderburks menukobudo kata bobrowning new a5 shotgun reviewrocket from the crypt scream dracula scream vinylmidi libre narbonne fait diversdr woolley hand surgeonhow to set up a simple distillation apparatusrosebush quarryanciliapineapple lucozadedaddy yankee arcangel panamiuredreams odigeo groupopi teenage dream for saleisolectinruger 77 22 bolt removaljames elrod obituarytolnaftate clotrimazolesamurai stockbrokerberetta m92a1etiology of hypoparathyroidism24 hour shoppers drug mart etobicokewwe extreme rules 2008 resultsnylon waster sword